Clara reprend confiance grâce à un tableau

Clara est une femme, 50 ans, actionnaire dans un cabinet dentaire. Quand elle vient me voir, elle est déprimée, en burn out, séparée de son ami, n’a plus gout à rien. Elle est en arrêt maladie et son patron veut vendre le cabinet…elle accepte de vendre ses parts, sans vraiment réfléchir et dit qu’elle veut devenir coiffeuse…

Au regard de ces informations, il apparait qu’elle fuit la réalité, et la substitue par des désirs différents les uns des autres pas forcement fondés …

Lors d’une séance, elle me dit qu’elle aurait voulu faire de la peinture comme son grand père… je rebondi sur cette déclaration et nous programmons une séance d’Art Thérapie.

Lors de cette séance, je lui propose de peindre, et, comme dans le cas précédent, de reculer de manière répétitive afin d’activer le processus dynamique. Il ressort de ce mouvement qu’elle trouve sa peinture moche. Je l’invite à accueillir ce moche, à l’accepter, à se laisser guider par son corps et au fur et à mesure, les choses se transforment et elle trouve sa toile de plus en plus belle. Un sourire revient, l’âme de l’enfant est là. On sent de la joie enfantine, elle a 10 ans.

Je lui demande ce qu’elle veut faire de sa toile. Elle me dit vouloir l’emporter chez elle où elle l’expose. Son frère, peintre amateur lui aussi, voit sa toile et la complimente. Ce compliment la réconforte et lui redonne confiance. Tout son entourage reconnait et valide ses compétences.

En conclusion, cette patiente avait besoin de reprendre confiance. La peinture lui a permis de sortir ce qu’elle avait en elle, d’aller à la rencontre d’elle-même et de se reconnecter à son noyau sain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *